Retour à la liste des documents



CETTE PAGE, COMME L'ENSEMBLE DU SITE, EST DESTINEE AUX ENSEIGNANTS. ELEVES DE LYCEE, NE PERDEZ PAS VOTRE TEMPS A VOUS Y EGARER !



EXERCICES DE PHYSIQUE RESOLUS

CALCUL NUMERIQUE ET LITTERAL – UNITES – ORDRES DE GRANDEUR – VRAISEMBLANCE D’UN RESULTAT



« Ce qui limite le vrai ce n’est pas le faux mais l’insignifiant »

René THOM mathématicien français



Les 35 énoncés résolus de physique proposés ici en téléchargement sont pour beaucoup d’entre eux originaux dans la forme et/ou dans l’esprit. Ils ont été construits pour être proposés dès le début de la classe de terminale S. Il s’agit de réviser et d’approfondir les connaissances, techniques et surtout concepts des classes antérieures tout en ouvrant sur le programme de physique de la classe terminale S (programme français de 2005)

Se voulant loin des corrigés types, formatés pour un « niveau moyen requis au bac » qu’on trouve dans les officines spécialisées, il s’agit de résolutions commentées qui doivent se (re)lire attentivement. Certains exercices sont d’un niveau assez élevé de difficulté même s’ils ne requièrent à strictement parler que les savoir-faire et connaissances acquis ou selon un délicieux euphémisme « en cours de construction » en première S des programmes français en vigueur en 2005.

Les divers schémas ont été générés de manière procédurale grâce au langage Visual basic pour Application. Pour des développements sur le dessin procédural sous Word voir

http://d.krauss.free.fr/documents/Transverses/dessin_Word/dessin_procedural.htm

Voici quelques caractéristiques qu’on ne rencontre pas forcément (c'est le moins qu'on puisse dire !) dans les corrigés classiques et qui sont des partis pris quasi systématiques ici :

·         Utilisation des unités à l’intérieur des calculs numériques (adeptes des « nombre purs », fuyez !)

·        Utilisation de contrôles de vraisemblance d’un résultat littéral ou numérique : homogénéité et vraisemblance physique.

·         Utilisation d’une technique de présentation des calculs numériques qui insiste sur les moyens de contrôle (spécialistes du sprint calculatoire, fuyez !)

·         Chaque expression écrite est précédée par un texte précisant au moins s’il s’agit du simple résultat d’un calcul à partir des lignes précédentes, de l’expression d’une loi ou l’expression d’une définition (adeptes du minimalisme calculatoire, fuyez !)

·         Utilisation de notations à la Wheeler – Feynman pour les quantités (inconditionnels des notations insignifiantes, fuyez !)

·         Utilisation de remarques qui précisent, complètent, commentent la résolution proprement dite (si vous pensez qu'il ne faut pas utiliser plus de 400 mots de vocabulaire dans son discours d'enseignant, fuyez !)

En bref, une tentative très réactionnaire de replacer le texte comme véhicule central du sens (ce qui a du poids est-il forcément lourd ?)

Si malgré tout ce qui précède, vous lisez encore cette ligne, j'espère que vous trouverez de l'intérêt à ces exercices et que vous m'enverrez vos critiques et suggestions (48 pages format word zippé : 307 ko)



NB : un document du même style en chimie est en ligne ici.



Retour à la liste des documents